la Cyber-sécurité

Un peu d'histoire

 

 


La volonté de protéger ses informations sensibles ne date pas du siècle dernier. Au Vème siècle avant notre ère, les Grecs déjà utilisait des dispositifs de cryptographie. Celui présenté ici est le Scytale et constitue l’un des plus anciens dispositifs de cryptographie militaire connue.


 

histoire1

1903


La magicien et inventeur Nevil Maskelyne « pirate » une démonstation de la technologie du télégraphe réalisée par Marconi. Cette technologie était alors présentée comme étant parfaitement sécurisée. Il envoya pourtant des messages insultants en morse à travers le projecteur de l’audotorium de tel sorte que les communication parurent insensées.


 


La machine Enigma est développée en Allemagne. Elle sera utilisée durant la seconde guerre mondiale pour crypter les communication militaire. La complexité du mécanisme et le nombre de combinaison rendait impossible son décryptage par les méthodes traditionnelles.


 

1919

1932


En 1932, les cryptologues et mathématiciens polonais Marian Rejewski, Henryk Zygalski et Jerzy Różycki concoivent plusieurs machines électromagnétiques, appelées « Bombes« , permettant d’automatiser le processus de décryptage du code Enigma. Il faudra attendre les travaux de l’équipe de Turing plusieurs années après pour percer ce code et donner un avantage stratégique aux alliés.


 

Cybercriminalité des temps modernes


John Draper découvre qu’un sifflet offert dans des boîtes de céréales Cap’n Crunch génére des sonorités similaire à un téléphone qui gère des ordinateurs en réseau. Phone phreak est un terme utilisé pour décrire des programmateurs adepte des réseaux téléphoniques. Il fabrique un dispositif permettant d’émettre des appels téléphoniques interurbains gratuits et diffusa ainsi son le mode d’emploi du dispositif. Les fraudes électroniques ont alors considérablement augmenté.


 

1971

1983


Le film WarGames, réalisé par John Badham, sort et éclaire le grand public sur les mystères du piratage électronique. Le film parle d’un adolescent qui pénètre, sans mauvaises intentions, le système informatique du gouvernement par une backdoor (porte arrière/dérobée) et amène le monde entier presque jusqu’à la troisième guerre mondiale. 


 


Un étudiant diplômé de Cornell, publie un virus qui se réplique automatiquement sur le système ARPANET (ancètre d’Internet) du ministère de la Défense. Le virus (ou ver) devient incontrôlable et infecte plus de 600 000 ordinateurs en réseau.


 

1988

1994


Le World Wide Web (www) est lancé.
Mathew Bevan, un étudiant britanique l’utilise alors pour pirater le programme nucléaire coréen, la NASA et d’autres agences américaines en utilisant uniquement un ordinateur personnel Commodore Amiga et un programme « blueboxing » trouvé en ligne.


 

La cybercriminalité aujourd'hui Un enjeu constant

La cyber-conflictualité est en constante augmentation. Une attaque dans le monde se passe toutes les 2 secondes.

c’est plus de 80 % de la population française qui est victime de cyber-criminalité.

image : Kapersky

 

carte

WannaCry

Wannacry est un Ransomware  (Rançongiciel) qui chiffre le disque de sa cible et demande une rançon pour décrypter les données. Il a fortement évolué depuis sa mise en service, le vecteur d’infection est souvent un email frauduleux contenant  une fausse facture en archive .zip ou .cab. Une vaste attaque informatique a touché au moins 300 000 ordinateurs dans 150 pays, le 12 mai 2017. Le logiciel exploite une faille de sécurité des systèmes d’exploitation de Microsoft.

wanacry

Carbanak

Carbanak est un groupe de cybercriminels, entre 2013 et 2015, spécialisés dans l’attaque d’institutions financières et notamment de distributeurs automatiques de billets. Ce groupe aurait détourné entre cinq cent millions et un milliard de dollars.

carbanak